droits et prostitution
le site internet des associations de défense des prostituées
accueil les associations contactez-nous liens pétitions assises 2010 connaissez vos droits lettre aux députés et sénateurs

Découvrez les Actes des Assises 2009 en français Lire le document

4ème édition des Assises de la prostitution
le 24 mars 2010


Rassemblement de professionnels et de militants

pour la défense des droits et la promotion de la santé des prostituéEs


Téléchargez le flyer  

Remplissez et envoyez votre formulaire d'inscription Lire le document

ATTENTION: Envoyez votre formulaire à/ send your form to

Ces Assises constitueront la quatrième édition de cette manifestation et associeront des partenaires européens comme l’ICRSE (International Committee on the Rights of Sex Workers in Europe/ comité international pour les droits des travailleuses/eurs du sexe en Europe).

Le STRASS et l’Union Nationale des Associations de Lutte contre le Sida (UNALS) sont partenaires des Assises 2010.

 

09 h 30-10h00

Présentation de la journée et de la soirée :

Malika Amaouche, coordinatrice du collectif Droits et Prostitution

Ouverture des Assises de la Prostitution :

Alima Boumediene-Thiery, sénatrice

Petra Timmermans, coordinatrice présentera le réseau : The International Committee on the Rights of Sex Workers in Europe.

www.sexworkeurope.org/

 

Contexte

Depuis mars 2003, date de l’entrée en vigueur de la Loi pour la sécurité intérieure, les conditions de vie des personnes prostituées se sont considérablement dégradées. La quasi-totalité des associations ont pu le constater et s’alarment de l’augmentation du nombre des infections sexuellement transmissibles (IST) chez les personnes prostituées les plus marginalisées (transgenres, usagers de drogues, personnes migrantes). Ces dernières sont amenées à prendre plus de risques en raison de pressions multiples (économiques, policières et de la part de clients) et de l'invisibilisation de leur activité depuis sept ans.

La situation créée par la loi pénalisant le racolage éloigne les prostituées des associations de prévention, mais aussi des instances de démocratie et de participation comme les conseils de quartier. Ce qui empêche les personnes concernées de se mobiliser pour la défense de leurs droits ou pour dénoncer un proxénète. Ce contexte maintient les personnes prostituées dans l'invisibilité et entretient la stigmatisation à leur égard.

Depuis, 2003, le collectif « Droits et Prostitution » œuvre pour un réel accès aux droits pour les personnes prostituées, en réalisant, en partenariat avec des personnes prostituées, une plaquette d’information traduite en huit langues, diffusée sur différents lieux où s’exerce la prostitution. Des membres de « Droits et prostitution » ont participé, en 2005, à la commission « Citoyens-Justice-Police », mise en place par la Ligue des Droits de l'Homme, le SM et le SAF, sur les exactions policières dans les bois de Vincennes et Boulogne. Un
rapport (consultable sur le site :syndicat-magistrature.org/Des-nouvelles-zones-de-non-droit) a été rendu public en juin 2005. Ces avancées ont été possibles grâce aux témoignages et à la participation de prostituées concernées.

En mars 2009, à l’occasion de la date anniversaire de l’entrée en vigueur de la Loi pour la sécurité intérieure, le collectif “Droits et Prostitution” et l’UNALS (union nationale des associations de lutte contre le sida) ont organisé, avec le soutien de Sidaction et du théâtre de l’Odéon, les Assises européennes de la prostitution qui ont vu la création du STRASS, premier Syndicat du TRAvail Sexuel en France.

Au regard de la situation de grande précarité et d’urgence sanitaire des prostituées, il est aujourd’hui toujours nécessaire de réunir les personnes concernées pour mener une réflexion et débattre des nouveaux enjeux qu’elles ont à affronter : prévention du VIH et des IST, conditions de travail, en particulier sur internet, et risques de nouvelles dégradations que la pénalisation des clients entraînerait inévitablement.

 

Présentation des tables rondes :

10 h00-11h 30:

Table ronde « Internet et prostitution » :

Nous possédons peu d'informations sur la pénalisation du racolage sur Internet qui commence à se mettre en place. Or, il est devenu fréquent que les prostituées chassées des rues se tournent vers ce médium sans connaître la législation qui y est relative. De plus, cet outil risque d’entraîner leur isolement si il/elles n'échangent plus sur leurs pratiques. Par ailleurs, le fait que les passes aient parfois lieu au domicile des personnes pose des problèmes de sécurité. Sur les sites d'annonces, la prévention est largement absente.

Lors de cette table ronde interviendront un avocat ayant défendu des prostituées qui travaillent sur Internet et qui ont été accusées de racolage, une association qui a lancé un projet de santé communautaire avec des prostituées utilisant cet outil de communication. Enfin, un membre du STRASS fera une intervention sur son expérience, ce qui permettra de lancer la discussion avec la salle.

Participants

Animation du débat : Cornélia (STRASS)

Pierre Philippe Franc, avocat présentera la réglementation concernant le racolage sur internet et ce qu'il est autorisé de faire.

Niki Chevron, escorte et Eva Clouet, sociologue (association Grisélidis- Toulouse ) présenteront un projet de santé communautaire envers les personnes travaillant par le biais d'internet.

 

11h30-13h00

Table ronde « Pénalisation des clients » :

Certains politiques et acteurs du mouvement abolitionniste préconisent la pénalisation du client. Cette position traduit une méconnaissance profonde des réalités et semble ignorer que cette répression produira les mêmes effets que la répression du racolage, à savoir l'invisibilisation de la prostitution, une probable augmentation du proxénétisme, l'éloignement des prostituées des structures de prévention et de soins et le même stress que celui qu’a induit la pénalisation du racolage.

Pour aborder ce sujet, nous inviterons une prostituée suédoise qui parlera des conséquences de la pénalisation des clients dans son pays. Différents associations présenteront leur campagne de prévention en direction les clients.

Participants :

Animation du débat :Thierry

Vincent Dubaele (Groupement de Prévention et Accueil Lillois - G.P.A.L) interviendra à propos de la campagne à l'attention des clients qui a été affichée sur les bus de la ville de Lille.

Pye Jakobson, prostituée exerçant en Suède dénoncera la loi qui pénalise les clients dans ce pays.

Diane, agente de prévention de l'association Aspasie (Suisse) présentera le le projet « Don Juan » qui s'adresse aux clients.

Maggie Muzet et Antoine Baudry de l'association Cabiria (LYON-France) présenteront leur projet de prévention envers les clients

 

13h00-14h00

Déjeuner

14h00-15h30

Table ronde « Maison close… maison ouverte »

Les maisons closes sont souvent présentées, en France tout au moins, soit comme le paroxysme du système réglementariste à des fins hygiénistes, et donc comme l'enfermement des prostituées, soit comme le symbole de la reconnaissance de la prostitution. Ces visions, qui révèlent une méconnaissance de la situation actuelle, ne prennent pas en compte l’avis des personnes concernées qui se tournent aujourd’hui vers d'autres modèles existant en Europe. Des modèles moins contraignants et offrant des conditions de travail convenables en termes de prévention contre le VIH/sida et autres IST ou en ce qui concerne la sécurité. Nous entendrons le témoignage d’une prostituée travaillant en studio en Belgique. Puis, une association suisse  présentera ses actions de prévention et d'information dans les lieux de prostitution. Enfin une prostituée française apportera son point de vue sur ce sujet et lancera la discussion.

Participants :

Animatrice du débat : Gilda (STRASS)

Marianne Bauweraerts, prostituée belge

Mireille Wehrli, responsable du programme de prévention dans les divers lieux du travail du sexe à Genève (Association Aspasie)

Camille Cabral (PASTT et syndicat Prosexe) : prostitution et économie solidaire

15h30-16h00

Conclusion de la journée : Claudette Présidente de Procore

16h00-17h00

Invitation des politiques ?

17h00-18h00

Conférence de presse

18h00

Manifestation : de Place Claudel Paris 6eme (devant Senat) jusqu'à la Place du Pantheon (avec dépôt de gerbe)

22h00

soirée aux souffleurs

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Palais du Luxembourg -Salle Monnerville - 15, rue de Vaugirard – 75006 Paris 

Accès : métro Odéon - Bus : 38 arrêt/Bus stop : « les écoles »

Informations et réservations : assisesprostitution2009@gmail.com


24 mars : manifestation pour la défense de nos droits : rendez vous Place Claudel à 18 h 

avec un parapluie rouge.



Assises de la prostitution
le 20 mars 2009


Rassemblement de professionnels et de militants

pour la défense des droits et la promotion de la santé des prostituéEs


Marche pour la défense de nos droits

le 21 mars 2009

 


Découvrez les Actes des Assises 2009 en français Lire le document

Découvrez la plaquette en français Lire le document
Read the presentation in english Lire le document
Remplissez et envoyez votre formulaire d'inscription Lire le document
Fill and send your registration form Lire le document
ATTENTION: Envoyez votre formulaire à/ send your form to

Vendredi 20 Mars 2009 ASSISES DE LA PROSTITUTION

Au regard de la situation de grande précarité sociale et sanitaire des prostituéEs, et à l’occasion de la date anniversaire de l’entrée en vigueur de la LSI (Loi pour la Sécurité Intérieure), se tiendront pour la troisième année consécutive les Assises de la prostitution le vendredi 20 mars 2009, à l’Odéon- Théâtre de l’Europe à Paris.

Répression = insécurité, abus, augmentation des risques sanitaires

Depuis l’entrée en vigueur de la loi pour la sécurité intérieure en mars 2003, les prostituéEs restent difficiles à atteindre, en dépit des actions de santé communautaire et de l’existence de nombreux opérateurs de prévention.

Depuis cette date, nous constatons aussi une dégradation des conditions de vie des prostituéEs, une augmentation des prises de risque du fait de pressions multiples (économique, policière et de la part de certains clients). De plus, de nombreuses associations ont constaté une augmentation du nombre d’IST (Infections Sexuellement Transmissibles) chez les prostituéEs les plus marginaliséEs (transgenres, usagers de drogues, migrants).
Nous observons aussi l’émergence de nouveaux modes de prostitution (internet, bars, etc) qui rendent plus complexe le travail de prévention.

Les acteurs : l'UNALS, « Droits et Prostitution », l'ICRSE, les prostituéEs et leurs alliéEs

L’Union Nationale des Associations de Lutte contre le Sida et le collectif «Droits et Prostitution» , l’International Committee on the Rights of Sex Workers in Europe, les prostituéEs, les acteurs politiques, les associatifs, les chercheurs en sciences sociales et les intervenants de l’action publique sont impliqués dans l’action.

PROGRAMME

9h00: Accueil café

9h30 -13h : Ateliers
Les ateliers thématiques développeront les bonnes pratiques de prévention VIH/Sida-IST et d’accès aux droits fondamentaux des prostituéEs.

15h00 -16h45: Restitution des ateliers
Lors de la restitution des ateliers, les intervenants aborderont également la question de la nécessaire participation des prostitués à l’élaboration de la politique de prise en charge dans les structures d’accès aux soins et d’accès aux droits.

17h00 -18h00 : Conférence de presse
Synthèse des travaux et présentation de la déclaration commune face à la presse.

18h00 -19h00: Lecture de textes de Grisélidis Réal
Lecture de textes choisis de Grisélidis Réal. ProstituéE genevoise, écrivain et militante, Grisélidis Réal (11 août 1929 - 31 mai 2005) était auteur et poète. Elle a notamment écrit et publié aux Editions Verticales, Le noir est une couleur, Carnet de bal d'une courtisane et suis-je encore vivante?

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Odéon-Théâtre de l’Europe - place de l’Odéon - 75006 Paris.
Accès : Métro ligne 4 Odéon ou RER B Luxembourg
Informations et réservations : assisesprostitution2009@gmail.com



21 mars : marche pour la défense de nos droits : rendez vous Place Pigalle à 13 h avec un parapluie rouge.


ProstituéEs d'Europe - un autre regard sur la prostitution

Exposition Photographique de Mathilde Bouvard

Le théâtre de l'Odéon-théâtre de l'Europe accueille du 7 au 31 mars 2009 une partie de l'exposition "Prositutes of Europe" dans le cadre des Assises Européennes de la prositution.

"ProstituéEs d'Europe" est un projet socio-artistique à dimension européenne.

Mathilde Bouvard, peintre et photographe française vivant à Berlin, a parcouru l'Europe à la rencontre de prostituéEs. Elle s'est rendue à Paris, Brussels, Berlin, Prague, Stockholm, Budapest, Hambourg, Amsterdam, Genève, Londres, Berne et Marseille.

L'exposition elle-même est programmée huit fois en 2009, dans 7 villes européennes : Brussels, Paris, Londres, Berlin, Avignon, Genève et Liège.

Son objectif, en réalisant ces expositions est de permettre à un large public de découvrir l'aspect social et humain de la prostitution, ainsi quela situation très complexe des prostituéEs au niveau européen.``

Le projet est soutenu par l'Union Européenne.

L'exposition "ProstituéEs d'Europe" sera présentée dans son intégralité du 9 avril au 12 mai 2009 ) la Galerie 14 - 14 rue des Taillandiers, 75011 Paris.

Elle est composée de 45 photographies, de 3 peintures sur lin, de créations vidéos et sonores, et de témoignages écrits.

Les visiteurs y trouveront également une information très complète sur la prostitution, faite avec l'aide des différentes associations rencontrées.

Les photographies, ainsi que d'autres produits, seront mis en vente, une partie des bénéfices revenant aux associations afin de leur permettre de continuer leur travail dans les meilleures conditions possibles.


Déclaration des Droits
Des TravailleuSEs du Sexe
En Europe
Ce manifeste a été élaboré et approuvé par 120 travailleuSEs du sexe et leurs alliés de 30 pays européens à la Conférence Européenne du Travail Sexuel, les droits de l’homme, du travail et de la migration qui s’est tenue du 15 au 17 octobre 2005 à Bruxelles.